Titres de formation postgrade de pays membres de l’UE ou de l’AELE

Le titulaire d’un diplôme de spécialiste étranger (en orthodontie, chirurgie orale, parodontologie ou médecine dentaire reconstructive) peut demander la reconnaissance de son diplôme ou acquérir un titre fédéral.

Les titres de spécialiste des Etats membres de l’UE et de l’AELE peuvent être reconnus.

Les titres de spécialiste des Etats non-membres de l’UE et de l’AELE (pays tiers) ne peuvent pas être reconnus. Ces spécialistes n'ont d'autre choix que celui d’acquérir un titre fédéral comparable à celui décerné dans le pays tiers.

Les autres titres de formation postgrade (tels que diplômes de formation postgrade en médecine dentaire pédiatrique ou en implantologie orale etc.) ne peuvent pas être reconnus.

Reconnaissance de titres de spécialiste d’Etats membres de l’UE ou de l’AELE

Les titres de spécialiste en orthodontie et en chirurgie orale sont reconnus automatiquement alors que les titres de spécialiste en parodontologie et en médecine dentaire reconstructive sont reconnus cas par cas.

Orthodontie et chirurgie orale : reconnaissance automatique

Les spécialistes titulaires d’un titre en orthodontie ou en chirurgie orale décerné dans un Etat membre de l’UE ou de l’AELE passent par la voie de la reconnaissance automatique de leur titre, il leur suffit de soumettre une demande de reconnaissance à la Commission des professions médicales MEBEKO. Les spécialistes titulaires d’un titre en orthodontie ou en chirurgie orale décerné dans un Etat non-membre de l’UE ou de l’AELE, mais reconnu par un Etat-membre de l’UE ou de l’AELE peuvent bénéficier d’une reconnaissance indirecte à condition de remplir les conditions requises ; ils peuvent soumettre une demande correspondante à la MEBEKO.

Parodontologie et médecine dentaire reconstruc- tive : reconnaissance cas par cas

Les spécialistes titulaires d’un titre en parodontologie ou en médecine dentaire reconstructive décerné dans un Etat membre de l’UE ou de l’AELE peuvent faire reconnaître leur titre, mais ils ne peuvent pas passer par la voie de la reconnaissance automatique. Cela signifie qu’ils doivent passer par la procédure d’évaluation de l’équivalence de leur titre avec le titre fédéral correspondant.

Ils peuvent bien entendu décider d’acquérir le titre fédéral correspondant après avoir fait valider tout ou partie de la formation postgrade suivie à l’étranger.

Titres de formation postgrade en endodontie, en médecine dentaire pédiatrique, en implantologie orale, en médecine préventive et restauratrice et en médecine dentaire générale : pas de reconnaissance

Les titres de formation postgrade en endodontie, en médecine dentaire pédiatrique, en implantologie orale, en médecine préventive et restauratrice et en médecine dentaire générale ressortissent au droit privé et ne peuvent pas être reconnus.


Imprimer cette page

Examen de spécialisation

Les coûts du BZW s'élèvent à 4'000 CHF. Veuillez contacter le secrétariat du BZW qui établira une facture appropriée (031 313 31 32 ou Sekretariat@bzw-sso.ch.)